CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Recherche > Publications scientifiques > La place des expériences réputées psychotiques

La place des expériences réputées psychotiques

Nouvelle publication de Renaud Evrard dans la revue "Perspectives Psychiatriques" sur les modèles psychologiques et psychopathologiques qui tentent de rendre compte des expériences exceptionnelles dans la population générale en partant des travaux récents sur la psychose.

Résumé

Des études épidémiologiques et psychométriques récentes semblent avoir mis en évidence la présence sous-estimée d’hallucinations et de délires chez de nombreux individus n’ayant pas (encore) reçu le diagnostic de psychose et montrant souvent des signes de bonne santé mentale. Des modèles comme celui de la schizotypie (ou « schizophrénie latente ») ont tenté d’en rendre compte, non sans transformer le discours psychiatrique quant à la bizarrerie de certaines expériences exceptionnelles. Ce modèle est critiqué pour son utilisation de questionnaires cherchant à fxer des idées délirantes en soi, en faisant appel à une nosographie ignorant les hallucinations et délires névrotiques. En réinjectant des critères différentiels issus de la psychanalyse, nous interrogeons les enjeux cliniques et méthodologiques de cette
modélisation de la psychose dont certains font déjà découler des pratiques d’interventions psychiatriques précoces.

Mots clés : schizotypie, trouble de la personnalité schizotypique, psychoses, névroses, diagnostic and statistical manual of mental disorders (DSM-IV-R).

Abstract

Schizotypy or neurosis ? the nature of the so-called psychotic experiences

Recent epidemological studies have highlighted the underestimated prevalence of hallucinations and delusions in many individuals who have not (yet) received the diagnostic of psychosis and presented no apparent signs of mental illness. Conceptualizations like the schizotypy model (or « latent schizophrenia ») have tried to account for this prevalence, not without altering the psychiatric discourse about the peculiarity of some exceptional experiences. A few authors have already derived psychiatric early intervention practices from this model. However this model is criticized for its use of questionnaires precluding identifcation of neurotic hallucinations and delusions. With respect to psychoanalytically-based diagnostic criteria, we question the clinical and methodological issues of this model of psychosis.

Key words : schizotypy, schizotypal personality disorder, psychoses, neuroses, diagnostic and statistical manual of mental disorders (DSM-IV-R).

Référence

Evrard, R. (2010). Schizotypie ou névrose : la place des expériences réputées psychotiques. Perspectives Psy, 49(3), 216-226.


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193