CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Recherche > Publications scientifiques > Répercussions psychologiques des "souvenirs" de la mort propre

Répercussions psychologiques des "souvenirs" de la mort propre

Renaud Evrard a publié dans la revue Etudes sur la Mort une étude des travaux du Dr Pim van Lommel et ses collègues en analysant de manière détaillée leur célèbre étude publiée dans la revue médicale The Lancet en 2001.

Résumé

Le cardiologue Pim van Lommel et ses collègues ont publié en 2001 dans la revue médicale The Lancet une étude prospective et longitudinale sur la présence de « souvenirs » de la période d’inconscience chez 344 patients ayant vécu un arrêt cardiaque. Bien qu’elle soit méthodologiquement meilleure que les études antérieures (basées sur des enquêtes rétrospectives), cette étude n’est pas sans poser question quant à sa rigueur. En particulier, le processus de transformation supposée occasionnée par l’Expérience de Mort Imminente (EMI), un ensemble de souvenirs répertoriés dans la littérature comme l’équivalent subjectif du trépas, repose sur une évaluation biaisée des processus subjectifs en jeu, et cela sur un échantillon réduit pour une étude longitudinale. C’est pourtant principalement cette étude qui fournit la base empirique des répercussions psychologiques positives intrinsèques aux EMI. Après une analyse critique de la méthodologie cette étude, nous suggérons, à la suite de Le Maléfan, une autre interprétation des transformations observées : ces « souvenirs » ou « faux-souvenirs » de la mort propre constitueraient une hallucination salutaire soutenant une relance de la subjectivité lors de situations critiques extrêmes.

Mots clés
psychologie transpersonnelle - expérience de mort imminente – hallucinatoire – trépas – faux-souvenirs

Abstract

The cardiologist Pim van Lommel and his colleagues published in 2001 in the medical journal The Lancet a prospective and longitudinal study on the presence of “memories” of the period of unconsciousness in 344 patients who had a cardiac arrest. Although methodologically better than previous studies (based on retrospective surveys), this study is not immune to criticisms. In particular, the process of transformation supposedly caused by the Near-Death Experience (NDE), a set of memories identified in the literature as the subjective equivalent of the demise, is based on a biased assessment of the subjective processes involved, and that on a quite small sample for a longitudinal study. Yet it is mainly this study that provides the empirical basis of the alleged psychological after-effects intrinsic to NDE. After a critical analysis of the methodology of this study, we suggest, following Le Maléfan, another interpretation of the transformations : these “memories” or “false memories” of the own death would be a salutary hallucination supporting a revival of the subjectivity in extreme situations.

Keywords
transpersonal psychology – near-death experience – hallucinatory – demise – false memories

Evrard, R. (2013). Répercussions psychologiques des « souvenirs » de la mort propre : une critique des travaux du Dr Pim van Lommel. Etudes sur la mort, n°143, « La thanatopraxie », 159-172.


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193