CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Recherche > Publications scientifiques > Les expériences réputées psychotiques dans la population générale

Les expériences réputées psychotiques dans la population générale

Nouvelle publication de Renaud Evrard dans les "Annales Médico-Psychologiques" sur les données montrant qu’un nombre important de personnes rapportent des expériences interprétées, par elles, comme paranormales ou exceptionnelles, et par les modèles en vigueur comme des formes d’hallucinations et de délires. L’article expose certains problèmes dans l’étude de ces expériences et les réflexions cliniques qui en découlent. L’article est accessible en ligne ici

Résumé

Des études épidémiologiques et psychométriques récentes ont mis en évidence la présence sous-estimée d’hallucinations et de délires chez de nombreux individus n’ayant pas reçu le diagnostic de psychose. Comment les modèles psychologiques rendent-ils compte de ce « continuum psychotique » ? Cet article décrit les éléments clés d’un débat principalement anglo-saxon en tentant d’y introduire un point de vue critique qui prend sa source dans une psychopathologie psychanalytique. Cette critique porte notamment sur le type de mesures effectuées qui, pour la plupart, passent par des questionnaires avec des items venant fixer dans le registre de la psychose certaines croyances ou certains vécus, repositionnant le discours psychiatrique face à la « bizarrerie » de certaines « expériences exceptionnelles ». Après avoir présenté une alternative méthodologique basée sur des entretiens diagnostiques semi-structurés et des critères différentiels issus de la psychanalyse, nous interrogerons les enjeux de cette évaluation de la psychose.

Mots clés : Continuum psychotique, Diagnostic différentiel, Expériences exceptionnelles, Modèles psychologiques de la psychose, Prévalence des troubles mentaux dans la population générale

Abstract

Epidemiological and psychometric studies have recently highlighted the underestimated prevalence of hallucinations and delusions in many individuals who have never received the diagnostic of psychosis. How psychological models account for this “continuum of psychosis” ? This article describes the key elements of a mainly Anglo-Saxon debate, attempting to introduce a critical perspective that is rooted in a psychoanalytic psychopathology. This critical review will be applied in particular on measurements which, for the most part, are based on questionnaires with items setting into psychosis’ area some beliefs and experiences, repositioning the psychiatric discourse on the “peculiarity” of some “exceptional experiences”. After presenting an alternative methodology based on semi-structured diagnostic interviews and differential criteria from psychoanalysis, we will examine the issues involved in this assessment of psychosis.

Key-words : Differential diagnosis, Exceptional experiences, Prevalence of mental disorders in non-clinical population, Psychological models of psychosis, Psychosis continuum

Référence

Evrard, R. (2010). Les expériences réputées psychotiques dans la population générale : essai de problématisation. Annales Médico-Psychologiques, 168(9).


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193