CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Actualités > Ouvrages, liens et références > Recension du Varieties of Anomalous Experiences

Recension du Varieties of Anomalous Experiences

Le terme anomalous experiences (expériences anomales) évoque la notion d’anomalie, d’irrégularité. Il est synonyme du terme « expériences exceptionnelles » dans l’important ouvrage Varieties of Anomalous Experiences : Examing the Scientific Evidence, publié par l’American Psychological Association (Cardeña, Lynn & Krippner, 2000). Les coordinateurs de l’ouvrage – et également auteurs d’un ou plusieurs chapitres chacun – sont Etzel Cardeña, professeur de psychologie à l’Université de Lund en Suède, Stephen Jay Lynn, professeur de psychologie à l’Université d’état de New York, et Stanley Krippner, ancien professeur de psychologie, qui fut également président de l’American Psychological Association.

arton48-f7859

Une expérience anomale est définie comme une expérience vécue comme non-ordinaire et s’écartant en apparence des explications conventionnelles de la réalité. Nous préférons le terme d’expérience exceptionnelle en français, car la traduction du terme « anomal » conduit parfois à un amalgame avec le terme « anormal » et à un aspect pathologique. La cartographie des expériences exceptionnelles selon le Varieties of Anomalous Experiences correspond au découpage suivant :


- Expériences hallucinatoires
- Synesthésies
- Rêves lucides
- Expériences de hors corps
- Expériences relatives au psi
- Expériences d’enlèvement extraterrestre
- Expériences de vie antérieure
- Expériences de mort imminente
- Expériences de guérison anomale
- Expériences mystiques

Les précédents ouvrages sur les expériences exceptionnelles étaient généralement l’œuvre d’un ou deux auteurs qui tentaient de couvrir un corpus vaste et disparate. Pour le Varieties of Anomalous Experiences, des invitations ont été lancées à des spécialistes afin qu’ils traitent séparément de chacune des expériences exceptionnelles. Chaque chapitre aborde ainsi des témoignages, des définitions, des aspects phénoménologiques et théoriques ainsi que des dimensions psychopathologiques et des problèmes méthodologiques. Cette structure des chapitres permet de faire le tour des questions essentielles associées à chaque expérience et facilite le repérage de leurs points communs et de leurs différences.

L’introduction replace la psychologie anomalistique (psychologie des croyances et des expériences exceptionnelles) au sein de l’histoire de la psychologie. Si ce terme est utilisé depuis les années 1980, la psychologie anomalistique de la fin du tournant du XXe siècle en est l’ancêtre. Plusieurs pionniers de la psychologie ont participé au développement de ce courant de pensée, en particulier William James auquel le Varieties rend hommage (James avait en effet publié Le Varieties of religious experiences).

Le premier chapitre du Varieties discute des méthodes modernes, en psychologie, pour l’analyse de ces expériences. Le deuxième chapitre démêle les liens entre expériences exceptionnelles et psychopathologie. Ces liens sont effectivement complexes car les expériences exceptionnelles peuvent contribuer à la psychopathologie comme à la bonne santé mentale d’une personne. Ces premiers chapitres fourmillent également de conseils méthodologiques pour faire progresser les recherches sur ces sujets.

Toutefois, cette anthologie n’est pas tout à fait exhaustive. Elle ne propose par exemple que très peu d’analyses qualitatives de ces expériences. Il semble que les auteurs aient en effet privilégié une description de ces expériences fondée sur des données quantitatives. On peut également remarquer que certaines expériences exceptionnelles n’ont pas été abordées, ou alors de manière superficielle, comme par exemple l’expérience de « hantise », à laquelle était consacré à la même époque un important volume édité par deux psychologues (Houran & Lange, 2001). Enfin, les données de cette anthologie mériteraient d’être mises à jour avec les nombreux travaux réalisés depuis sa publication en 2000.

Au final, alors que les recherches sur les expériences exceptionnelles étaient dispersées et marginalisées, le Varieties les a réunies dans un cadre académique ouvert et rigoureux. Ce livre fourni ainsi un socle à la discipline de la psychologie anomalistique, qui se trouve en développement dans les universités anglo-saxonnes.

Nous disposons d’une traduction, en français, du Varieties of Anomalous Experiences. Nous serions heureux de la voir éditée et sommes à la disposition des éditeurs que cet ouvrage pourrait intéresser (contact@circee.org)