CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Recherche > Publications scientifiques > Clinique des expériences d’abduction

Clinique des expériences d’abduction

Thomas Rabeyron, membre de CIRCEE et professeur de psychologie clinique à l’Université de Lorraine, publie dans l’Evolution psychiatrique l’un des touts premiers articles sur la clinique des expériences d’abduction, illustré par deux cas.

Résumé

Objectif

Les expériences d’abduction correspondent à l’impression subjective, habituellement très réaliste et souvent traumatique, d’avoir été en contact ou enlevé par des extra-terrestres. Si ce vécu est davantage rapporté dans les pays anglo-saxons, il tend à émerger dans l’hexagone et interroge le clinicien quant à la nature des processus à son origine. Nous proposons dans ce travail plusieurs hypothèses afin d’éclairer ce vécu original et la manière d’en tenir compte sur le plan clinique. Il s’agit également de déterminer à cette occasion ce que l’abduction nous apprend de manière plus globale sur les logiques de fonctionnement originaires de la psyché.

Méthode

Une revue de littérature reprend dans un premier temps les travaux déjà réalisés sur ce sujet. La méthodologie utilisée repose ensuite sur l’analyse de deux cas d’abduction. Les analyses développées reposent essentiellement sur la métapsychologie psychanalytique, à la rencontre de la revue de littérature et du matériel clinique obtenu.

Résultats

L’expérience d’abduction apparaît fréquemment à l’endormissement ou lors d’états hypnoïdes diurnes. Elle est parfois remémorée à la suite d’une régression hypnotique ultérieure. Elle semble fréquemment associée, sur le plan neurobiologique, à la paralysie du sommeil. Le sujet se trouve alors paralysé tout en étant confronté à des vécus oniriques prenant la forme d’extra-terrestres. Une dynamique traumatique, liée à une certaine tendance à l’imaginaire est parfois à l’origine de ce vécu, faisant ainsi retour dans la psyché d’une manière déguisée.

Discussion

L’abduction ne peut pour autant être réduite à sa nature traumatique, car elle interroge de manière plus globale ce qui, dans la psyché, peut s’avérer inélaborable. En ce sens, l’expérience d’abduction met en lumière certaines caractéristiques des processus originaires, et plus précisément la logique de séduction traumatique implantée au cœur de la psyché du fait de la situation anthropologique fondamentale. Cette expérience permet ainsi de mieux saisir les relations complexes entre réalité psychique et trauma au sens large.

Conclusions

Lorsque le praticien sera confronté à ce type d’expériences, il veillera à ne pas les confondre avec un délire et des hallucinations psychotiques, et proposera une approche qui permettra au sujet de faire sens d’un récit fréquemment associé à des éléments de nature traumatique et qui concerne, de manière plus globale, la vie psychique dans ses dimensions les plus originaires.

Mots clés
Abduction, Trauma, Clivage, Hypnoïde, Faux souvenirs, Fantasme originaire

Abstract

Clinical aspects of abduction experiences : Trauma, splitting and originary processes

Aim

Abduction experiences correspond to the subjective impression, usually very realistic and often traumatic, of having been in contact with or abducted by aliens. While this experience is reported more frequently in English-language countries, it is emerging in France and raises the question for the clinician of the nature of the processes underpinning it. In this work, we suggest several hypotheses to gain a better understanding of these experiences and how they can be taken into account from a clinical point of view. We will also analyze why abductions are useful in order to improve our understanding of the archaic functioning of the psyche.

Method

We start with a review of the literature on the subject. The methodology used is then based on the analysis of two cases of abduction. The analyses are essentially based on psychoanalytical metapsychology. This sheds light on the two clinical cases in addition to the contributions of the review of literature.

Results

Abductions appear frequently during sleep or hypnotic states. They are sometimes recalled after a subsequent hypnotic regression. Neurobiologically, they seem to be frequently associated with sleep paralysis. The subject is paralyzed and confronted with dreamlike experiences taking the form of aliens. A traumatic dynamic, linked to a proneness to fantasy, sometimes generates this experience.

Discussion

Abductions cannot, however, be reduced to their traumatic nature, since they concern aspects of the psyche that cannot be elaborated. They point to certain characteristics of archaic processes, and more precisely to a logic of traumatic seduction at the heart of the psyche, because of the fundamental anthropological situation. From this point of view, these experiences afford an understanding of the complex relationships between psychic reality and trauma.

Conclusion

When the clinician is confronted with this type of experience, he should avoid confusing them with psychotic hallucinations, and propose an approach that will help the person to make sense of an experience frequently associated with traumatic elements, and which, more generally, implicates the psychic life in its most archaic dimensions.

Keywords
Abduction, Trauma, Splitting, Hypnotic state, False memory, Primal phantasie

Rabeyron, T. (2017). Clinique des expériences d’abduction : trauma, clivage et logiques de l’originaire. L’évolution psychiatrique.https://doi.org/10.1016/j.evopsy.2017.07.005