CIRCEE
Centre d’Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles

Categories

Accueil > Actualités > La qualité des souvenirs de mort imminente

Actualités
29 mars 2013

La qualité des souvenirs de mort imminente

Des chercheurs du Coma Science Group, du Centre de Recherche Cyclotron et du département de Neurologie de l’Université de Liège, en Belgique, ont publié dans PLoS ONE une étude innovante sur la qualité des souvenirs d’expériences de mort imminente, comparés à des souvenirs de coma, ainsi qu’à d’autres souvenirs d’événements réels ou imaginaires. L’étude est disponible en ligne, nous en traduisons le résumé.


Le cerveau peut-il créer des souvenirs plus... par Universite_de_Liege

Résumé

Depuis la nuit des temps, les Expériences de Mort Imminente (EMI) ont intrigué, et elles ne sont toujours pas complètement expliquées de nos jours. On a supposé que les récits d’EMI impliquaient des événements imaginaires, et puisque les souvenirs d’événements imaginaires avaient, en moyenne, moins de caractéristiques phénoménologiques que des souvenirs d’événements réels, nous avons comparé les caractéristiques phénoménologiques des récits d’EMI avec des souvenirs d’événements imaginaires et réels. Nous avons inclus trois groupes de personnes ayant survécu à un coma (8 patients avec des EMI telles que définies par l’échelle de Greyson, 6 patients sans EMI mais avec des souvenirs de leur coma, 7 patients sans souvenirs de leur coma) et un groupe de 18 volontaires en bonne santé d’âge correspondant. Cinq types de souvenirs étaient évalués en utilisant le Memory Characteristics Questionnaire (MCQ - Johnson et al., 1988) : des souvenirs cibles (EMI pour le groupe avec EMI ; coma avec le groupe avec souvenirs de coma ; et premier souvenir de l’enfance pour le groupe sans souvenir ou les groupes contrôles), des souvenirs anciens et récents d’événements réels. Puisque les EMI sont connues pour avoir un contenu émotionnellement fort, nous avons demandé à ce que les participants sélectionnent les souvenirs les plus forts émotionnellement tant pour les souvenirs imaginaires que réels, anciens que récents. Les résultats montrent que, dans le groupe avec des souvenirs d’EMI, les souvenirs d’EMI ont plus de caractéristiques que les souvenirs d’événements imaginaires et réels (p = 0,02). Les souvenirs d’EMI contiennent plus d’auto-références et d’information émotionnelle et ont une meilleure clarté que les souvenirs de coma (toutes les p = 0,02). La présente étude montre que les souvenirs d’EMI contiennent plus de caractéristiques que les souvenirs d’événements réels et de coma. Cela suggère donc qu’ils ne peuvent pas être considérés comme des souvenirs d’événements imaginaires. Au contraire, leurs origines physiologiques peuvent conduire à ce qu’elles soient réellement perçues bien que non vécues dans la réalité. Davantage de recherche est nécessaire pour mieux comprendre ce phénomène.

Abstract


Can the brain produce memories more real than... par Universite_de_Liege

Since the dawn of time, Near-Death Experiences (NDEs) have intrigued and, nowadays, are still not fully explained. Since reports of NDEs are proposed to be imagined events, and since memories of imagined events have, on average, fewer phenomenological characteristics than real events memories, we here compared phenomenological characteristics of NDEs reports with memories of imagined and real events. We included three groups of coma survivors (8 patients with NDE as defined by the Greyson NDE scale, 6 patients without NDE but with memories of their coma, 7 patients without memories of their coma) and a group of 18 age-matched healthy volunteers. Five types of memories were assessed using Memory Characteristics Questionnaire (MCQ – Johnson et al., 1988) : target memories (NDE for NDE memory group, coma memory for
coma memory group, and first childhood memory for no memory and control groups), old and recent real event memories and old and recent imagined event memories. Since NDEs are known to have high emotional content, participants were requested to choose the most emotionally salient memories for both real and imagined recent and old event memories. Results showed that, in NDE memories group, NDE memories have more characteristics than memories of imagined and real events (p,0.02). NDE memories contain more self-referential and emotional information and have better clarity than
memories of coma (all ps,0.02). The present study showed that NDE memories contained more characteristics than real event memories and coma memories. Thus, this suggests that they cannot be considered as imagined event memories. On the contrary, their physiological origins could lead them to be really perceived although not lived in the reality. Further work is needed to better understand this phenomenon.

Thonnard, M., Charland-Verville, V., Brédart, S., Dehon, H., Ledoux, D., Laureys, S., Vanhaudenhuyse, A. (2013). Characteristics of Near-Death Experiences Memories as Compared to Real and Imagined Events Memories. PLoS ONE, 8(3) : e57620. doi:10.1371/journal.pone.0057620


Warning: mysql_query(): Unable to save result set in /home/circee/www/ecrire/req/mysql.php on line 193